Stage insolite : deux étudiants en Ethologie à la Montagne des Singes

deux étudiantes en Master II d’Ethologie à l’Université de Rennes effectuent leur stage, en partenariat avec l’Université Lincoln en Grande-Bretagne, à la Montagne des Singes de Kintzheim

Publié le 04 mai 2015
Stage insolite : deux étudiants en Ethologie à la Montagne des Singes

pour mieux connaître les Magots

La Montagne des Singes accueille actuellement deux étudiantes dans le cadre de leur master d'Ethologie. L'objectif de leurs recherches est d'analyser le comportement social des macaques de Barbarie, appelé également Magot, afin de contribuer à une meilleure connaissance de cette espèce classée « en danger ».

Des recherches pour préserver...

Comportement parfois semblable à celui des Hommes, les macaques de Barbarie sont fascinants à plus d'un titre ! La Montagne des Singes accueille régulièrement des universitaires dans le cadre de leurs travaux de recherche afin d'enrichir les données sur cette espèce et ainsi délivrer des informations de tout premier ordre aux visiteurs.

Ainsi, depuis février dernier, deux étudiantes en Master II d'Ethologie à l'Université de Rennes effectuent leur stage, en partenariat avec l'Université Lincoln en Grande-Bretagne, à la Montagne des Singes de Kintzheim.

Encadrées par un chercheur en éthologie, les deux étudiantes effectuent leurs observations durant une période de trois mois, sur un groupe de macaques de Barbarie d'une cinquantaine d'individus. Séverine CARE étudie la réconciliation des Magots suite à un conflit lié à la nourriture, tandis que Laurine REUILLON observe si le temps passé à l'épouillage se fait au détriment d'autres activités comme la nutrition, le repos, la vigilance, etc.

De par son environnement exceptionnel qui permet aux Magots d'évoluer dans des conditions très proches de la vie sauvage et ainsi d'exprimer leur comportement naturel, la Montagne des Singes constitue le cadre idéal pour mener ce type de travaux. Les nombreuses recherches conduites depuis 1972 ont permis par exemple l'identification d'une centaine de comportements communicatifs spécifiques de l'espèce, la mise en évidence du rôle particulier des mâles avec les petits comme l'utilisation des bébés Magots comme intermédiaires sociaux, de comprendre comment les mâles et les femelles acquièrent leur rang hiérarchique, etc.

... une espèce en danger

Le commerce illégal et la détérioration massive des habitats naturels des macaques de Barbarie mettent sérieusement l'espèce en péril. Avec moins de 10 000 Magots qui subsisteraient actuellement en Afrique du Nord, cette espèce est classée « en danger » par la Liste Rouge UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature).

Depuis sa création en 1969, la Montagne des Singes joue donc un rôle primordial dans la conservation de l'espèce, en menant de nombreuses actions en ce sens :

? Sensibilisation du public à la protection du macaque de Barbarie en le présentant libre dans un milieu proche de son habitat naturel,

? Développement d'une action pédagogique par l'intermédiaire de panneaux d'information et, surtout, grâce aux explications données par des guides,

? Contribution à une meilleure connaissance du singe Magot par des études comportementales,

? Maintien d'une précieuse réserve génétique grâce aux populations présentes dans les différents parcs du groupe,

? Renforcement des populations sauvages par des réintroductions de groupes entiers dans le Moyen Atlas marocain (près de 600 singes issus des parcs)

Contact lecteurs

La Montagne des Singes

67600 Kintzheim

Tel. +33 3 88 92 11 09

Mail : info@montagnedessinges.com




FERMER