Réformes des études de médecine et du Numerus clausus


Lancement du groupe de travail relatif à la mise en œuvre de la suppression des numérus clausus et de la PACES
Réformes des études de médecine et du Numerus clausus

Lors de la présentation du Plan Santé le 18 septembre, le Président de la République a annoncé une rénovation complète des études de santé, notamment par la suppression du Numerus clausus et de la Première année commune aux études de santé. Ces annonces répondent à un enjeu majeur : mieux former les futurs professionnels de santé pour préparer l'avenir de notre système de soins et appuyer les transformations dont il a besoin.

Le Gouvernement engage une rénovation profonde, pour rapprocher les cursus des différentes formations les uns des autres, et améliorer les conditions d'accès à ces formations en supprimant les limitations brutales et en prenant plus en compte la diversité des profils des étudiants.

Pour penser un accès rénové aux formations actuellement accessibles par la PACES, Agnès BUZYN, ministre des Solidarités et de la Santé et Frédérique VIDAL, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, rassemblent l'ensemble des acteurs de la formation en santé, vendredi 12 octobre à 14h30, au MESRI. Elles lanceront conjointement le groupe de travail qui sera chargé de leur faire des propositions d'ici la fin du mois de novembre.

 Publié le 10 octobre 2018

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Formation Initiale

Formation Initiale

Rechercher et Trouver un formation permettant de s'orienter vers les métiers de la santé, du social et des services à la personne

FERMER