Les Blouses Roses : les bénévoles animateurs en institution fidèles au poste

L'association « Les Blouses Roses » continue son activité plus que jamais dans les hôpitaux et les maisons de retraite.

Publié le 14 mai 2008
Les Blouses Roses : les bénévoles animateurs en institution fidèles au poste

Le but de cet organisme créé en 1945 et qui compte plus de 3000 bénévoles sur tout le territoire français, est d’animer les établissements spécialisés, autrement dit les structures de santé (principalement les hôpitaux) et les résidences pour personnes âgées (maisons de retraite simples ou médicalisées), renfermant souvent une population isolée et en cruel manque d’« enthousiasme ».

Ces animations comprennent « des activités ludiques, créatives ou artistiques pour distraire et réconforter les enfants, les adultes et les personnes âgées hospitalisés. » d’après les propres termes des responsables. L’objectif principal est donc bel et bien de rompre l’isolement et ainsi de redonner le goût et la joie de vivre aux personnes malades et/ou affaiblies par le temps (c’est ce que les membres de l’association nomment tout simplement le « mieux-être »).

Rassemblés autour de leur vieil adage « A l’hôpital, la vie continue » les Blouses Roses interviennent dans environ 320 établissements différents, répartis sur 140 villes de France. Ainsi, plusieurs dizaines de milliers de demi-journées par an (soit une par semaine minimum pour les structures déjà concernées) sont consacrées aux personnes hospitalisées ou dépendantes, nécessitant de l’attention et du réconfort (au vu du vieillissement de la population et de l’ampleur du mouvement « Blouses Roses », l’intervention auprès de ces dernières auraient doublé en 5 ans).

Pour assurer les multiples activités (animations variées allant du dessin au déguisement, en passant par les jeux de société ou les thés dansants) et répondre aux besoins du malade enfant/adolescent comme adulte ou de la personne âgée de manière adaptée, des formations spécifiques sont proposées (ndlr : « Les Clownologues », « Karaclowns », etc.). Elles induisent aussi bien le soutien psychologique du patient que l’apprentissage de la conduite de travaux manuels divers.

Enfin, il est possible de rejoindre l’équipe (après contact et formation) de faire des dons (matériel, legs, argent, etc.) ou adhérer à l’organisation via le portail des Blouses Roses/ALH.


Pour plus d’informations sur les Blouses Roses, leurs projets, leurs activités ou pour toute adhésion et dons à l’association, consultez le site internet.


FERMER