Devenir Directeur de Maison de Retraite

La Formation Continue diplômante pour les professionnels en exercice

Publié le 29 mai 2009
Devenir Directeur de Maison de Retraite

    Pour devenir Directeur de maison de retraite, il est possible d’emprunter plusieurs parcours d’étude. Néanmoins la loi exige l’obtention d’un diplôme de niveau 1 ou 2 pour accéder à ce type de responsabilité, voire de niveau 3, sous certaines conditions et selon l’expérience professionnelle dont on peut se justifier dispose.

    (voir Décret n°2007-221 du 19 février 2007- code de l'action sociale et des familles relatif aux modalités de délégation et au niveau de qualification des professionnels chargés de la direction d'un ou plusieurs établissements ou services sociaux ou médico-sociaux).


    Les formations diplômantes sont disponibles en formation continue pour les professionnels exerçant déjà dans le secteur.

    L’offre de formation est vaste: écoles, centres de formation, université proposent désormais des cycles permettant aux dirigeants ou cadres de se perfectionner dans la gestion de leurs établissements, grâce à des formations de gestionnaires polyvalents, alliant sciences de gestion aux connaissances du secteur sanitaire et médico-social dans ses dimensions économiques, juridiques, sociales et managériales.

    Voici un panorama des formations existantes et des niveaux requis:


  • LES NIVEAUX REQUIS:

    Selon le code de l'action sociale et des familles relatif aux modalités de délégation et au niveau de qualification des professionnels chargés de la direction d'un ou plusieurs établissements ou services sociaux ou médico-sociaux.

    - Le niveau I

    Il correspond au niveau BAC+5 (CAFDES, Masters 2…)

    Le professionnel désirant obtenir un poste de directeur d’établissement doit être en possession d’un diplôme de niveau 1 si:

    Au cours de 3 exercices comptables consécutifs, l’établissement atteint deux des trois seuils suivants:

    - 50 salariés (équivalents temps plein) ;

    - 3,1 millions d’euros de chiffre d’affaire ;

    - 1,5 millions d’euros au total du bilan.

    (cf. article D. 312-176-5 du code de l’action sociale et des familles)

    Dans les autres cas, le niveau 2 est requis.



    - Le niveau II

    Il correspond au niveau BAC+ 3 ou 4 (CAREFUIS, licence…)

    « Tout professionnel chargé de la direction d'un ou plusieurs établissements ou services sociaux ou médico-sociaux doit être titulaire d'une certification au moins de niveau II enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles »

    (cf. article Art. D. 312-176-7 du code de l’action sociale et des familles)

    Il existe des conditions sous lesquelles un professionnel détenteur d’un diplôme de niveau III peut exercer la fonction de directeur.



    - Le niveau III

    Il correspond au niveau BAC+2 (DEI, DEUG…)

    Les titulaires d'un diplôme sanitaire ou social de niveau III, peuvent diriger un établissement de moins de 25 lits et de moins de 10 salariés s’il justifient:

    - d'une expérience professionnelle de trois ans dans le secteur sanitaire, social ou médico-social

    - et qui, soit ont suivi, soit s'engagent à suivre et achever dans un délai de cinq ans une formation à l'encadrement inscrite sur une liste fixée par arrêté du ministre chargé des affaires sociales.

    (cf. article Art. D. 312-176-8. du code de l’action sociale et des familles)




  • LES DIPLOMES DE NIVEAUX I: LA FORMATION CONTINUE

    Les diplômes inscrits au répertoire des certifications professionnelles (RNCP)

    - Le CAFDES: Certificat d'Aptitude aux Fonctions de Directeur d'Etablissement ou de service d'intervention Sociale.

    Le rôle des directeurs d'établissement ou de service d'intervention sociale est d’orienter, d’élaborer et de conduire l'action d'un ou plusieurs établissements ou services du champ de l'action sociale, médico-sociale ou sanitaire.

    Durée: 24 à 30 mois

    Dispensée en cours d’emploi dans l’un des 23 centres de formation en relation avec l’Ecole des Hautes Etudes de Santé publique. (cf. annuaire de formation ou site de l’EHESP).

    La formation peut s’étendre sur une période maximale de 30 mois et comprend:

    - 700 heures de formation théorique

    - 510 heures de stages


    Le programme théorique est organisé autour de 4 domaines de formation:

    - élaboration et conduite stratégique d’un projet d’établissement ou de service

    - management et gestion des ressources humaines

    - gestion économique, financière et logistique

    - expertise de l’intervention sanitaire et sociale sur un territoire

    En fin de formation, l’EHESP délivre, au nom du ministre chargé des affaires sociales, le CAFDES, certificat homologué au niveau I et inscrit au répertoire des certifications professionnelles.



    - Le DEIS: Diplôme d'Etat d'Ingénierie Sociale

    Ce diplôme d’état est dispensé par les IRTS, Instituts Régionaux du Travail Social et accessible en formation continue.


    Les titulaires du diplôme d'Etat d'ingénierie sociale sont des experts des politiques sociales, de l'action sociale et médico-sociale. Leurs compétences les appellent à occuper des fonctions qui s'articulent notamment autour:

    - De l'expertise et du conseil

    - De la conception et du développement

    - De l'évaluation.



    - La Formation de Directeur d'établissement de l'intervention sociale

    Cette formation est dispensée par le CFP (Centre de Formation et de Promotion) - Institut de Formation Supérieure de Meslay.

    L’institut propose un cycle de formation: "cours d’emploi", réservé aux cadres et directeurs en fonction.

    Les capacités sanctionnées par ce diplôme concernent:

    - les connaissances des besoins des populations dans les secteurs visés : gérontologie, insertion, handicap, enfance ou adolescence en difficulté et problématiques transversales (gestion de la relation d'aide et de protection, médiation, prévention)

    - la maîtrise de la méthodologie de l'audit stratégique et de la conduite de projet.

    - le management et la gestion des ressources humaines.

    - la connaissances des institutions et des administrations oeuvrant dans le champ social-système de protection sociale-connaissance des politiques sociales

    - la capacité à mobiliser des référents culturels et socio-économiques.

    - la maîtrise du système de gestion globale.

    (Source: RNCP)



    Il existe cependant d’autres formations ne figurant pas au répertoire des certifications professionnelles, permettant d’accéder aux fonctions de Directeur d’établissement et d’acquérir les compétences nécessaires.



    Autres formations de Niveau I: PARCOURS UNIVERSITAIRES ET GRANDES ECOLES

    Ecoles et universités proposent une offre de formation continue en direction des dirigeants ou cadres d’établissements, parfaitement adaptée à leurs besoin:

    - du point de vue organisationnel : car compatibles avec l’exercice d’une profession

    - du point de vue pédagogique : car en prise directe avec les problématiques de gestion du secteur sanitaire et médico-social.

    Il peut s’agir de DU (diplômes universitaires) ou Master 2.

    (cf. : annuaire des formations)


FERMER