Ne manquez pas le prochain Forum Européen de Bioéthique, qui se déroulera à Strasbourg, du 2 au 7 février 2015

Pour sa 5e édition, le Forum Européen de Bioéthique soulève la délicate question des rapports, parfois troubles, entre l’argent et la santé.

Publié le 07 janvier 2015
Ne manquez pas le prochain Forum Européen de Bioéthique, qui se déroulera à Strasbourg, du 2 au 7 février 2015



Vocation du Forum Européen de Bioéthique

Le Forum Européen de Bioéthique a pour vocation de rendre accessible à tous les questions de bioéthique.

Composantes

Ni colloque, ni congrès, le Forum Européen de Bioéthique est l'occasion de réunir chaque année des experts européens face au grand public.
Au-delà des débats et des échanges, il implique aussi les jeunes et la scène culturelle à travers des approches originales pédagogiques et culturelles.

Le Forum Européen de Bioéthique est composé de 3 volets :

  • Forum des Rencontres-Débats,
  • Forum Jeunes,
  • Forum Culture.


Rayonnement

En plus de rendre accessible à tous les questions de bioéthique, le Forum Européen de Bioéthique contribue à l'attractivité d'un territoire à travers une animation
culturelle, fondée sur une tradition humaniste, républicaine et impliquant tous les citoyens.

A ce titre, il établit des partenariats à l'échelle de la région, de l'hexagone, de l'Europe et à l'international.


Défis et enjeux de société

« La science et les techniques biomédicales transforment profondément sous nos yeux, les relations entre l'homme et la nature, les rapports entre les individus et la société. Susceptibles de toucher à l'avenir de l'espèce humaine, les progrès de la médecine et de la biologie nous placent devant des interrogations inédites sur le sens de la vie, de la mort, sur la manière de se reproduire, sur l'être au monde d'une manière générale et sur le rôle de l'Etat et de la loi dans ces domaines qui touchent à l'intime de chacun. Le questionnement sur la portée morale et philosophique de ces progrès, objet de la bioéthique, concerne aussi et surtout le grand public qui lui témoigne un vif intérêt et doit pouvoir participer au débat d'idées après avoir été initié à la complexité des enjeux. »

Israël Nisand
Professeur de médecine, responsable du pôle de gynécologie obstétrique et de sénologie aux hôpitaux universitaires de Strasbourg.


Édito de la 5ème édition du Forum

« La santé n'a pas de prix », dit l'un.
« Mais pourtant, elle a un budget », dit l'autre.
La santé s'accommode mal du profit.
Mais sans argent, pas de soins ni de santé...

De fait, Santé et Argent se trouvent de plus en plus intimement mêlés dans un pas de deux où solidarité, justice et vulnérabilité semblent liées, définitivement, pour le meilleur et pour le pire.
Cet écheveau est issu du contrat social à la française où chacun puise selon ses besoins en santé (qui peuvent être infinis) alors que les contributions sont, elles, bel et bien finies.
Un effet de ciseaux pourrait donc venir obérer le bel agencement social issu de la dernière guerre.

La période de mutation que nous traversons fait apparaître des lézardes inquiétantes dans le mur de notre solidarité collective :

  • Soins palliatifs ou euthanasie ?
  • Soutien aux handicapés ou renforcement du diagnostic prénatal ?
  • Liberté industrielle de polluer ou renforcement coûteux des contrôles sanitaires ?


Les dilemmes se multiplient et questionnent le citoyen qui sait qu'il devra y répondre, et vite.
Pour ses enfants, pour ses parents.
Sans quoi les scandales sanitaires pourraient se multiplier.
S'ajoutent à ces interrogations les méfaits possibles de l'avidité grandissante de certains qui, au travers des médicaments hyper coûteux, des conflits d'intérêt, des stratégies industrielles voire d'une réorganisation de la médecine à plusieurs vitesses qui pourrait séduire les assureurs, ont perdu le sens ancien de la responsabilité.
Et l'inscription du principe de précaution dans le marbre de la constitution ne protégera personne.
Chacun le sait.

Le Forum Européen de Bioéthique, fidèle à sa courte mais solide réputation de lieu d'un débat ouvert au grand public, soulève cette année, avec la maturité que lui donnent ses participants curieux de mieux comprendre les enjeux de la bioéthique, la question si délicate et si controversée des rapports, parfois troubles, entre l'argent et la santé.
Cet évènement concerne aussi et surtout le grand public qui lui témoigne un vif intérêt et doit pouvoir participer au débat d'idées après avoir été initié à la complexité des enjeux des sujets de bioéthique.

Jean-Louis MANDEL, Président du Forum Européen de Bioéthique
Israël NISAND, Premier Vice-président du Forum Européen de Bioéthique
Nadia AUBIN, Directrice

Conférences inaugurales

  • L'ARGENT ET LA SANTÉ
    Par axel kahn

    LA MÉDECINE PRÉDICTIVE : UN RÊVE OU UN CAUCHEMAR ?
    Par Israël Nisand



Programme

Il est consultable sur le site de l'événement, en http://forumeuropeendebioethique.eu/demandez-le-programme/
















FERMER