Un beau financement pour le nouveau service d'accueil des urgences de l'Hôpital d'instruction des armées (HIA) Percy

13 millions d’euros pour la rénovation de cet établissement de référence pour les soins critiques et la traumatologie

Publié le 16 septembre 2020
Un beau financement pour le nouveau service d'accueil des urgences de l'Hôpital d'instruction des armées (HIA) Percy


Mme Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, s'est rendue ce matin à l'Hôpital d'instruction des armées (HIA) Percy pour la pose de la première pierre de son nouveau Service d'accueil des urgences (SAU).


Cette rénovation, financée par le ministère des Armées à hauteur de 13 millions d'euros, sera un concentré de technicité et de savoir-faire à destination des militaires mais aussi de la population francilienne dans son ensemble.


Le ministère a engagé une démarche d'investissement large visant à permettre à ses services et infrastructures de santé d'être au rendez-vous de la modernité et de la technologie.

Le projet du nouveau SAU de l'HIA Percy est une étape supplémentaire dans la rénovation de cet établissement de référence pour les soins critiques et la traumatologie. En 2017, la ministre déléguée y avait déjà inauguré le centre de traitement des brulés.


Le nouveau SAU est un projet ambitieux, dont les travaux se termineront en 2022 et qui offrira :
• Une capacité d'accueil quasiment doublée (35 000 passages annuels contre 20 000 actuellement) ;
• Une capacité d'extension en cas de crise ou de Plan blanc ;
• Un parcours de soin de meilleure qualité ;
• Une surface multipliée par deux.

Ces dernières années, l'HIA Percy s'est distingué dans le soin aux victimes du terrorisme, tout en continuant à accompagner les militaires blessés et en accueillant également l'ensemble de la population francilienne.


Ce matin, la ministre déléguée a tenu à remercier particulièrement le personnel de l'HIA Percy, à l'avant-poste pendant la crise sanitaire et auquel Madame Geneviève Darrieussecq, médecin de formation, avait décidé de prêter main forte au plus fort de l'épidémie. La ministre déléguée a tenu à les féliciter une nouvelle fois pour leur dévouement et leur professionnalisme à toute épreuve.


FERMER