Publication de Regards Protection sociale N°56 : TERRITOIRE(S) et protection sociale - grand témoin XAVIER BERTRAND

Revue bi-annuelle publiée par l’École nationale supérieure de Sécurité sociale

Publié le 15 mai 2020
Publication de Regards Protection sociale N°56 : TERRITOIRE(S) et protection sociale - grand témoin XAVIER BERTRAND

Cette publication aborde comme dossier central le thème des territoires et de la protection sociale.

La revue peut être téléchargée sur le site de l'EN3S, l'école des dirigeants de la protection sociale.

L'edito de Dominique LIBAULT, Directeur général de l'EN3S:

"La protection sociale peut de moins en moins être réduite à des seules prestations monétaires.

Elle s'incarne de plus en plus dans des services : soit des services solvabilisés par la protection sociale - garde d'enfants, services de santé, maintien à domicile des personnes âgées...- , soit des services d'accompagnement réalisés par le service public de sécurité sociale, tout seul ou en partenariat (PFIDASS, accompagnement insertion, personnes précaires, accompagnement réinsertion professionnelle, accom- pagnement recherche d'emploi, prévention santé...).

Quel que soit l'apport - tout à fait appréciable - du numérique, les services doivent quasiment nécessairement s'incarner à un moment par des services rendu par des personnes qualifiées, à proximité du lieu de la vie de la personne.

Ils ont vocation de plus en plus à ne pas être ponctuels, « quand cela va mal », mais à accompagner ces personnes dans des « parcours » : parcours d'insertion, de santé, d'autonomie.

La conjonction du vieillissement de la population, de la démographie médicale, du manque d'attractivité des professions du domicile et du grand âge, de l'acuité de la question de l'accès à ces services de proximité (simplicité, disponibilité, coordination...), sans renier l'égalité « monétaire » assurée par la solidarité nationale, amène inélucta- blement à devoir construire ou reconstruire, dans des délais rapprochés, une protection sociale territorialisée tenant compte des spécificités de chaque territoire.

Ceci amène évidemment beaucoup de questions, y compris sur le rôle et l'articulation de chacun des acteurs ; sur l'organisation interne de la sécurité sociale : la question de la relation caisse nationale / caisse de base ; la question du partenariat territorial in- terbranches y compris Pôle emploi qui devra être à l'ordre du jour des futures Cog. Une plus grande transversalité est aujourd'hui indispensable, qui doit être compatible avec une plus grande « autonomie » territoriale, sur des champs à bien identifier, et sans remettre en cause l'intérêt d'un modèle de « production » national."


FERMER