Prevennt2Care : un incubateur de start_up dans le domaine de la santé


La Fondation Ramsay Générale de Santé lance la 2ème édition du Prevent2Care Lab
Prevennt2Care : un incubateur de start_up dans le domaine de la santé

Le mardi 12 février 2019, la Fondation Ramsay Générale de Santé, avec ses partenaires le Fonds de dotation Pfizer Innovation France et l'accélérateur de la nouvelle économie INCO ont lancé l'appel à candidatures pour la 2ème promotion du Prevent2Care Lab, 1er programme d'incubation de start-ups dédiées à la prévention santé. Pour sa 2ème édition, le Prevent2Care Lab change de dimension en passant de 13 à 25 start-ups incubées sur 2 lieux (Paris et Marseille) et accueille un nouveau partenaire pour porter les projets lauréats, le Fonds de dotation Pfizer Innovation France. Les start-ups candidates peuvent déposer leur projet sur prevent2carelab.co du 12 février au 29 mars.
Selon l'OMS*, la prévention permettrait d'éviter 16 millions de décès annuels dans le monde, dont près de 50 000 en France. La Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn positionne la prévention comme l'un des 4 axes clés de la Stratégie Nationale de Santé.


Dans ce contexte, le Prevent2Care Lab, programme unique en son genre, a été créé en 2018, afin de soutenir des initiatives visant à développer des solutions innovantes dans le domaine de la prévention santé. En plus d'un accompagnement stratégique, les start-ups incubées bénéficient d'un hébergement au cœur de Paris et de Marseille au sein de l'INCOPLEX.

Le Prevent2Care Lab, l'accélérateur de solutions de prévention santé

Le Prevent2Care Lab est ouvert aux start-ups quels que soient leur degré de maturité et de développement. Il répond directement à un fort besoin d'accompagnement des entrepreneurs dans l'e-santé. Pour la promotion 2019, les 25 start-ups lauréates (15 à Paris, 10 à Marseille) seront encore une fois sélectionnées pour le caractère innovant de leurs produits ou services, la viabilité de leur business model, leur potentiel de développement et leur capacité à répondre à un besoin clairement identifié, en lien avec l'un des trois types de prévention :

  • La prévention primaire, destinée à prévenir l'apparition d'un problème de santé en informant sur les comportements à adopter et en incitant au passage à l'acte ;
  • La prévention secondaire, dont l'objectif est de diagnostiquer et d'agir à un stade précoce de l'évolution d'une pathologie afin de faire disparaître les facteurs de risque et de s'opposer à son évolution ;
  • La prévention tertiaire, destinée à éviter les potentielles rechutes chez des personnes qui ont déjà été malades.


Le Prevent2Care Lab permet aux start-ups de bénéficier d'un accompagnement sur-mesure à haute valeur ajoutée incluant un suivi stratégique individuel, du mentorat - notamment par des experts du groupe Ramsay Générale de Santé et du groupe Pfizer, des formations personnalisées avec des experts, etc. Tout au long du programme d'incubation de 9 mois, elles seront ainsi en relation avec de potentiels investisseurs et partenaires et bénéficieront du réseau d'INCO de 500 start-ups green et sociales réparties dans 20 pays.

Chaque projet doit être présenté en ligne avant le 29 mars pour pouvoir être éligible. Pour plus d'informations sur le programme et proposer sa candidature : prevent2carelab.co

Lauréats de la première édition : que sont-ils devenus ?

En 2018, 13 projets entrepreneuriaux ont été accompagnés par le Prevent2Care Lab, parmi lesquels Happineo, Damae Medical et Ai Vision. Que sont-ils devenus un an après, grâce à l'accompagnement du Prevent2Care Lab ?


Retour sur le parcours de 3 de ces start-ups incubées :

  • HAPPINEO : 1ère plateforme de consultation en ligne de psychologues, Happineo a, en 18 mois, prouvé la valeur des consultations en ligne avec plus de 1 000 consultations effectuées et 97 % de satisfaction chez ses utilisateurs. La start-up a multiplié par 4 le nombre de ses entreprises clientes et par plus de 10 son chiffre d'affaires. Elle vient d'annoncer son rachat par le groupe Xynergy, détenteur de la marque « Comme j'aime », avec pour ambition de déployer une offre à grande échelle et de devenir le leader des consultations de psychologie en ligne.
  • DAMAE MEDICAL : dispositif permettant la visualisation et l'évaluation microscopique des différentes couches de la peau de manière non-invasive, pour favoriser une détection précoce des pathologies cutanées. La start-up vient de mettre en place un partenariat pour des essais cliniques avec le Dr Becherel de l'Hôpital privé d'Antony avec un objectif d'installer une dizaine de sondes manuelles dans des hôpitaux cette année.
  • AI VISION : solution innovante d'aide au diagnostic à distance en télé-ophtalmologie, basée sur des algorithmes d'intelligence artificielle. Actuellement en cours de levée de fonds de 2 millions d'euros, la start-up, qui a déjà permis cette année 650 dépistages, envisage de renforcer son équipe technique pour favoriser le développement de sa technologie et de doubler le nombre de ses sites d'implantation.


* Rapport OMS, janvier 2015

En savoir plus Publié le 13 février 2019

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Actualité

Actualité

Suivez l'actualité de l'emploi et de la formation dans le secteur des métiers de le santé, du social et des SAP

FERMER