L'Hôpital de jour Déficience auditive (Fondation hospitalière Sainte-Marie)

une nouvelle unité du service Déficience sensorielle

Publié le 23 février 2015
L'Hôpital de jour Déficience auditive (Fondation hospitalière Sainte-Marie)

Depuis décembre 2014, le service Déficience sensorielle du Centre Paris Sud accueille en hospitalisation de jour des personnes présentant une atteinte auditive isolée ou associée à une autre pathologie, entraînant une perte d'autonomie avec des répercussions sur la vie familiale, sociale et/ou professionnelle.


? Il s'agit d'un service unique à destination des personnes déficientes auditives en Ile-de-France.


L'objectif est de permettre aux patients d'améliorer leur autonomie et leur indépendance dans la vie quotidienne suite aux situations de handicap liées à la déficience auditive.


Les objectifs de la prise en charge Déficience auditive sont divers :


• Evaluer la déficience et les situations de handicap ;
• Compenser la déficience auditive par l'évaluation et l'adaptation de l'appareillage ;
• Rééduquer afin de diminuer la déficience auditive ;
• Réadapter la personne à son environnement ;
• Informer le patient et son entourage ;
• Accompagner la personne dans sa globalité au-delà de la déficience auditive ;
• Orienter le patient afin de permettre un suivi au-delà de son hospitalisation.

Les professionnels du service proposent un parcours de soin personnalisé en fonction des besoins :
• Entraînement auditif ;
• Entraînement cognitif ;
• Lecture labiale ;
• Réadaptation aux activités de la vie quotidienne ;
• Recherche, adaptation et utilisation des aides techniques ;
• Mise en situation de vie sociale ;
• Aide à la réinsertion ;
• Soutien psychologique.

Le service bénéficie de plateaux techniques dédiés comprenant les équipements suivants :
• Auditorium ;
• Salle d'orthophonie ;
• Espace d'ergothérapie ;
• Plateau technique transversal (balnéothérapie, gymnase, laboratoire d'analyse de la marche...).

La prise en charge est globale et multidisciplinaire. L'équipe est composée de :
• Médecin de Médecine Physique et de Réadaptation : Dr Joël CREVOISIER
• Médecin O.R.L. : Dr Carole MOUSSET
• Orthophoniste : Agathe BENOIST LUCY
• Ergothérapeute : Caroline RENARD
• Audioprothésiste : François Xavier BETOLAUD
• Psychologue : Dr Pierre GRIFFON
• Assistant social
• Cadre de rééducation : Olivier DONVAL
• D'autres professionnels de la rééducation interviennent en cas de nécessité : psychomotricien,neuropsychologue, éducateur sportif...


Déficiences auditives et déficiences visuelles : complémentarité entre les prises en charge

Une offre complémentaire unique en Ile-de-France
• Les patients peuvent avoir besoin d’une prise en charge globale, tenant compte à la fois de leurs troubles visuels et de leur déficit auditif.
• Le service Déficience Sensorielle du Centre Paris Sud propose désormais cette offre unique en Ilede- France
• Un temps et un espace sont mis à disposition pour faire le point des difficultés adaptatives des
personnes, que cela concerne les aspects :


o techniques : appareillages visuels ou auditifs, aides techniques à usage personnel ou
professionnel tenant compte des deux déficiences ;
o réadaptatifs : maîtriser les déplacements, les relations sociales, les loisirs ;
o sociaux : les droits, aides pratiques et conseils d’orientation ;
o et psychologiques.


• Le travail de rééducation proposé est pluridisciplinaire et s’appuie sur des mises en situation
pratiques afin de connaître les difficultés, puis définir les stratégies les plus efficientes pour limiter les conséquences des troubles visuels et auditifs.


L’optimisation de l’audition en cas de déficience visuelle


• L’audition est un moyen capital pour pallier le manque d’informations visuelles
• Aider les personnes déficientes visuelles à optimiser l’utilisation de leur audition leur permet de
maintenir ou retrouver une meilleure autonomie de déplacement

Types de patients nécessitant la prise en charge complémentaire
• Les patients présentant des doubles déficiences anciennes et évolutives, dans le cadre d’un
syndrome de Usher par exemple
• Les personnes déficientes visuelles avec une apparition plus tardive de déficience auditive,
notamment en cas du vieillissement

Actions mises en oeuvre
• Un apport d’informations, de conseils et de soutien nécessaire à l’acquisition d’un appareillage
auditif adapté
• Un accompagnement pratique pour apprendre à manipuler au mieux ce nouvel appareillage, en tenant compte des limites auditives, ajoutées aux limites visuelles, dans les déplacements
notamment



FERMER