L'assistant personnel Alexa s'invite dans les hôpitaux et les maisons de retraite

Encore un signe de poussée des GAFA dans le secteur très convoité de la santé

Publié le 03 novembre 2021

L'assistant personnel d'Amazon Alexa s'invite dans le système hospitalier et les maisons de retraite, afin de simplifier la communication des usagers et d'améliorer la productivité du personnel.

La petite enceinte connectée Alexa permet d'allumer ou d'éteindre une lumière, de connaître le programme télé du soir ou encore d'obtenir un temps de cuisson pour un aliment. Mais cet assistant personnel intelligent peut également rendre service dans certains secteurs, notamment dans le service à la personne et le domaine hospitalier. Au-delà d'apporter une présence aux utilisateurs, Alexa facilite le suivi et le contact des résidents ou des patients. Amazon l'a bien compris, c'est pourquoi l'entreprise développe progressivement l'installation d'Alexa dans les hôpitaux et les maisons de retraite. D'abord déployé dans certains établissements américains, le petit assistant vocal Amazon ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.

Des premiers essais concluants en matière de gain de productivité

Depuis 2014, Alexa et ses principaux concurrents se sont progressivement installés dans nos vies. Le fait d'obtenir des informations ou de rentrer en contact avec un proche directement par la voix simplifie notre quotidien. Il était donc plus que prévisible que cette technologie s'étende à des secteurs professionnels autour de la santé. Les hôpitaux, mais aussi les maisons de retraite ou tout autre établissement de ce type peuvent désormais accéder à cette technologie, aussi bien pour leurs patients que pour leur personnel. Le déploiement progressif ne concerne actuellement que quelques établissements aux États-Unis, mais l'entreprise entend généraliser cette utilisation à compter de 2022.

Un outil apprécié des seniors et des personnes hospitalisées

Ce n'est un secret pour personne, les établissements de santé du monde entier subissent un manque de personnel flagrant, d'autant plus depuis la crise sanitaire de la COVID-19. Ainsi, le nombre de patients toujours plus grand obligent les soignants à faire leur travail rapidement, au détriment du contact social. Grâce à Alexa, les professionnels gèrent plus facilement leur journée et peuvent ainsi améliorer leur productivité, mais surtout leur efficacité à intervenir. Les patients, quant à eux, apprécient également cet assistant personnel vocal. Ils peuvent, rien que par la voix, rentrer en contact avec un proche sans avoir besoin de composer un numéro de téléphone. Ils peuvent également se divertir et se tenir informés de l'actualité sans devoir prendre en main un appareil complexe.

Un marché encore trop peu exploité, mais qui tend à se développer

Si Amazon a de grands espoirs concernant le déploiement de son service dans les secteurs hospitaliers et de service à la personne, l'entreprise marche sur des œufs concernant son déploiement. Très pratique, Alexa est toutefois montré du doigt pour son manque de sécurité en matière de vie privée et de données personnelles. Pourtant, cette crainte est un faux-débat, puisque le respect de la vie privée et des données personnelles est vite oublié lorsqu'il s'agit de se connecter à un réseau social, à un jeu en ligne ou à un programme de fidélité. Amazon démontre que les premiers essais d'Alexa en maison de retraite ou dans un hôpital permettent de libérer du temps à l'équipe soignante, qui peut se concentrer à d'autres tâches ou intervenir plus rapidement pour sauver des vies. Ainsi, l'entreprise ne compte pas s'arrêter là et espère, à terme, que la majeure partie des établissements américains soient équipés d'Alexa. Le secteur de l'accompagnement et du soin à la personne a constamment besoin d'évoluer pour répondre à la demande croissante. Alexa permet aux patients de communiquer et se divertir plus simplement. Pour les professionnels, l'assistant personnel leur fait gagner un temps précieux dans la gestion et le suivi des patients.


FERMER