Infirmières et médecins réanimateurs : soudés pour faire face

Alors que la 5ème vague et le variant omicron atteignent les hôpitaux ...

Publié le 14 décembre 2021

Alors que la 5ème vague et le variant omicron atteignent les hôpitaux, ceux-ci ne se sont pas encore remis des conséquences de la première crise covid. Dans nombre d'établissements la situation est même plus critique que début 2020 avec un grand nombre de médecins et infirmiers qui ont rendu la blouse, d'où le déclenchement du plan blanc.

Les services de réanimation, qui ont été au cœur du réacteur pendant de longs mois, font évidemment les frais de cette « crise des vocations ». Ils se démarquent toutefois par une proximité unique entre personnels paramédicaux et médicaux.

En effet, les professionnels de la réanimation que sont les infirmiers en réanimation et les médecins-intensifs-réanimateurs (MIR) ont mis en place une vraie relation partenariale pour se relayer au chevet des patients et de leurs familles. Cette relation partenariale se traduit notamment par un soutien sans réserve des Médecins intensifs réanimateurs pour les revendications des infirmières de réanimation.


FERMER