Exode urbain des praticiens : ces kinés qui troquent leurs cabinets indépendants pour plus d'espace et de confort

Exemple d'un Masseur-kinésithérapeute de la région de Montpellier qui a opté pour l'installation dans une maison de santé à Castelnau-Le-Lez

Publié le 07 juin 2021

A l'heure où le système de santé public est à bout de souffle, certaines alternatives prometteuses autour de la santé voient le jour. Il y a 10 ans, un praticien qui souhaitait démarrer son activité, cherchait plutôt la proximité du cœur de ville, par crainte de manquer de patientèle. Aujourd'hui, le système a basculé et les nouvelles alternatives comme les pôles de santé parfois plus en retrait des cœurs de villes offrent de nouvelles alternatives : accueil personnalisé, collaboration avec d'autres professionnels de santé, propre application de prise de RDV multiples, hôtesse d'accueil, espaces de travail plus grands, plateaux techniques à la pointe, normes PMR... tout est fait pour faciliter la vie du patient mais aussi du praticien.

Au-delà de ces grands espaces, on retrouve dans ce type de structures modernes plus de synergies entre les praticiens et plus de lien social, un lien souvent recherché par les jeunes kinésithérapeutes. Le cabinet individuel n'attire plus...

En témoigne Eric Conventi, masseur-kinesithérapeuthe qui a quitté son local de 9m² dans le centre de Montpellier pour s'installer dans un pôle de santé Medic Global de 1 750 m² à Castelnau-le-Lez à quelques kilomètres de Montpellier.


Eric Conventi, le Kiné Fédéral National de la Fédération Française du Vol Libre.

Eric Conventi, le Kiné Fédéral National de la Fédération Française du Vol Libre.

Masseur-kinésithérapeute de la région de Montpellier, Eric Conventi a toujours été installé dans la métropole de Montpellier, depuis ses études à l’Institut Formation Masso-Kinésithérapie et à l’Institut Franco-Britannique d’Ostéopathie à Béziers. Spécialisé dans la kinésithérapie du sport, Eric Conventi est devenu Kiné Fédéral National de la Fédération Française du Vol Libre. En plus de ses patients habituels au cabinet, il accompagne pendant 5 ans l'équipe de France de kite à travers le monde sur les compétitions, avant de s'intéresser aux équipes de parapente et deltaplane.

Côté cabinet, ce kinésithérapeute pratiquait depuis 2 ans dans un local du centre-ville de Montpellier. Avec un espace de 9 m2, dans un appartement partagé avec d’autres spécialistes, difficile d'exercer. Il décide donc de s’orienter vers une alternative plus intéressante : le pôle de santé. 



Le pôle de santé Medic Global : une réponse au manque d'espace et de cohésion des cabinets individuels

Le pôle de santé Medic Global : une réponse au manque d'espace et de cohésion des cabinets individuels

"Ne trouvant pas de local dans le sud de Montpellier, j’ai opté pour une installation dans un pôle de santé pluridisciplinaire de 1750 m² à Castelnau-Le-Lez. Facilités d’installation, parcours de soin simplifié, espace innovant et moderne aux normes personnes à mobilité réduite, tout a été mis en oeuvre chez Medic Global pour faciliter mon activité de kinésithérapeute.
L’objectif à terme sera de pouvoir travailler conjointement avec d’autres spécialistes pour proposer des solutions de soin complètes aux patients. Kiné, podologue, infirmières, médecins.. tout pourra être centralisé.
Pour aller plus loin, l’installation d’entreprises ou de commerces santé au sein des pôles de santé pourraient m’être d’une aide très précieuse dans l’exercice de mes fonctions. Matériels à la pointe, objets connectés, équipements… ces nouveaux produits constituent une nouvelle forme de traitement pour mes patients.” Les pôles de santé sont l’avenir de notre système de santé ! J’en suis convaincu !"



FERMER