CINPA : Une nouvelle commission d'innovation paramédicale

l'ANPDE s'interroge sur l'absence de représentation des spécialités et notamment des puéricultrices au sein de cette commission.

Publié le 12 septembre 2017
CINPA : Une nouvelle commission d'innovation paramédicale

Suite à l'annonce de la FHF ce mardi 12 septembre de la création d'une nouvelle commission d'innovation paramédicale « Cinpa », l'Association Nationale des Puéricultrices(-teurs) Diplômé(e)s et des Etudiants (ANPDE) salue l'intérêt porté par la FHF aux professions paramédicales mais s'interroge néanmoins sur l'absence de représentation des spécialités et notamment des puéricultrices au sein de cette commission.

A la lecture des trois missions données à la nouvelle « Cinpa » - se positionner comme force de propositions pour répondre à un besoin des professionnels de santé et des établissements ; proposer un support contributif des réflexions des associations et partenaires professionnels ; valoriser la recherche et l'innovation paramédicale » il apparait étonnant que la spécialité des puéricultrices, pour qui la réingénierie du diplôme d'Etat en cours de finalisation donne de nouvelles perspectives ne soit pas intégrée à cette commission. Cette réingénierie porte notamment réflexion sur le devenir de la profession d'infirmière puéricultrice et en ce sens il semble peu cohérent de ne pas associer la spécialité aux travaux que mènera la nouvelle commission.

Dans ce contexte d'évolution des professions paramédicales et notamment de la spécialité, l'ANPDE souhaite pouvoir intégrer les échanges qui seront menés par la nouvelle commission d'innovation paramédicale.


FERMER