Le collectif #PrivéDeGrandir reçu par le cabinet de la ministre du Travail


Le collectif a pu alerter celle-ci sur les 11.000 offres d’emploi gelées par le projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement
Le collectif #PrivéDeGrandir reçu par le cabinet de la ministre du Travail

11.000 offres d'emploi gelées !


Deux conseillers de la nouvelle ministre du Travail, de l'Emploi, du Dialogue social et de la Formation professionnelle, Myriam El Khomri ont reçu cet après-midi les représentants du collectif #PrivédeGrandir, venus lui remettre une glacière symbolisant les 11.000 offres d'emploi « gelées » par le projet de loi d'adaptation de la société au vieillissement.


Les entreprises membres du collectif #PrivédeGrandir avaient jusqu'ici des perspectives de développement reposant sur une forte croissance du nombre des personnes âgées ou dépendantes nécessitant une aide à domicile. Ces perspectives ont encouragées 150 d'entre elles à déposer, dans les délégations locales de Pôle Emploi, 11.000 offres d'emploi fermes sur l'ensemble du territoire (voir liste complète sur le site de #PDG).


Le projet de loi dans sa rédaction actuelle fait peser de nombreux risques pour les entreprises, et notamment celui de mettre un frein brutal au développement de leur activité et des emplois associés, par l'interdiction de dépasser un volume d'heures annuel de service. Du fait du projet de loi (et en particulier de l'article 32 bis dans sa rédaction actuelle), ces offres d'emploi sont donc aujourd'hui gelées.


Voilà pourquoi le collectif :

  • demande que le nouveau régime mis en place fasse l'objet d'une expérimentation dans 15/20 départements
  • souhaite que sa gouvernance associe les services de l'Etat à ceux des départements
  • refuse le plafonnement des heures d'intervention par structure

Des projets d'amendement traduisant ces demandes ont été remis au cabinet de la ministre.

« Dans une France où le chômage dépasse les 10% de la population active, il est aberrant que le gouvernement prenne des mesures qui privent les entreprises de la possibilité de grandir. La nouvelle ministre a déclaré vouloir "ouvrir le capot" et "mettre les mains dans le cambouis" pour lutter contre le chômage. Nous espérons qu'elle se saisira de nos demandes et les soutiendra dans le cadre d'un arbitrage interministériel avant le début de l'examen du projet par l'Assemblée nationale en 2ème lecture le 15 septembre », a déclaré Damien Tixier, membre du collectif.

En savoir plus Publié le 08 septembre 2015

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Emploi

Emploi

Trouver un emploi CDD, CDI ou en Intérim dans le secteur des la santé, des services à la personne, du Medico Social ou du Sanitaire et Social : des centaines d'offres d'emploi dans ce secteur !

FERMER