Intérim médical : soigner les causes et non les symptômes


Réaction de la FHF à la remise du rapport Olivier VERAN.
Intérim médical : soigner les causes et non les symptômes





« La Fédération Hospitalière de France (FHF) partage l'essentiel du diagnostic posé dans le rapport remis par Olivier VERAN à la Ministre de la Santé.

Elle souligne que le coût de l'intérim médical, déjà très lourd pour les hôpitaux, devrait croître encore dans les dix prochaines années en raison de la baisse du nombre de médecins en France.

La FHF rappelle que, loin d'en être les responsables, ce sont les hôpitaux publics qui subissent cette situation du fait de l'attentisme des pouvoirs publics en matière de répartition des médecins sur le territoire national depuis de nombreuses années, et de l'obligation qui est la leur d'assurer la permanence et la sécurité des soins.

La FHF soutient les propositions avancées par le rapport VERAN, et qu'elle avait elle-même suggéré dans le cadre des travaux de sa commission attractivité :

  • Développement des postes partagés entre CHU et Centres Hospitaliers Généraux ;
  • Gestion mutualisée de l'intérim médical ;
  • Développement des postes contractuels
  • Plafonnement des rémunérations des médecins intérimaires.


Elle souhaite que la gestion des ressources humaines reste de la seule compétence des établissements et non des ARS.

La FHF estime cependant que ces solutions palliatives ne pourront pas résoudre la question centrale de l'absence de régulation de l'installation des médecins en ville, ni celle de la déconnection entre les contraintes des postes et leur rémunération.
A titre d'exemple, les radiologues libéraux ont une rémunération trois fois plus élevée que leurs collègues du public alors que la plupart d'entre eux n'effectuent presque pas de garde la nuit ou le dimanche.

Afin de limiter l'inflation de l'intérim médical et de mieux organiser les parcours des patients, la FHF demande aux pouvoirs publics de prendre des mesures courageuses et volontaristes, en exigeant par exemple que toutes les cliniques et sociétés d'imagerie participent à cette mission de permanence des soins au service de la population. »

Frédéric VALLETOUX, Président de la FHF
Gérard VINCENT, Délégué Général de la FHF

En savoir plus Publié le 19 décembre 2013

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Emploi

Emploi

Trouver un emploi CDD, CDI ou en Intérim dans le secteur des la santé, des services à la personne, du Medico Social ou du Sanitaire et Social : des centaines d'offres d'emploi dans ce secteur !

FERMER