Rechercher une Offre d'emploi

Quel est le salaire moyen d'un jeune diplômé en 2022?

A t'il progressé?

Publié le 19 septembre 2022

Suite à la crise du Covid-19 qui a entravé l'insertion professionnelle des jeunes diplômés, le marché de l'emploi en 2022 est de nouveau favorable et les recrutements se multiplient en raison du rebond de l'activité économique. Aujourd'hui plus que jamais, les entreprises sont confrontées à des problèmes d'attractivité et de rétention pour cette nouvelle génération dont les prétentions salariales sont à la hausse.

Dans son enquête Jeunes Diplômés 2022, WTW dresse un portrait des niveaux de rémunération des jeunes diplômés ayant moins de deux ans d'expérience et disposant d'un Bac +2 à Bac +5 issus d'Ecoles d'Ingénieurs, de Commerce, d'Université ou de formations spécifiques.

Le salaire d'un jeune diplômé en 2022

Le salaire annuel brut médian d'un jeune diplômé en France en 2022 est de 39 000 euros pour un profil Bac +4 / Bac +5, ce qui représente un écart de 1% par rapport à 2020. Cet écart peut s'élever jusqu'à 6% pour certains établissements de formation.

Un jeune diplômé d'une école prestigieuse, dite de 1er rang, pourra même prétendre à un salaire de 43 000 euros pour sa première année.

Force est de constater que les entreprises françaises demeurent particulièrement attachées à la renommée et au classement des écoles de formation de leurs jeunes collaborateurs lors des attributions de salaires.

Concernant les stagiaires et les alternants, qui constituent également le vivier de talents de demain, l'enquête montre des rémunérations plus élevées que le minimum légal.

Des écarts selon la zone géographique

Une des variables influant sur les salaires reste la zone géographique. En effet, l'écart médian du salaire annuel de base est de +5% entre Paris et la Province pour un profil Bac +4 et Bac +5 contre 7% en 2020. Cependant, la crise de Covid-19 qui a vu croître l'utilisation du télétravail a permis à une partie de la population basée en régions de bénéficier des salaires pratiqués en Ile-de-France. Ce phénomène illustre la flexibilité dont doit faire preuve les entreprises afin d'attirer autrement les jeunes diplômés.

Si la rémunération reste un levier important pour attirer et retenir les jeunes diplômés, ce n'est pas leur seule aspiration, ils se questionnent sur le sens et le bien-être au travail et sont également sensibles aux valeurs représentées par l'entreprise.

« Après la crise du Covid-19, les entreprises doivent redoubler d'efforts afin d'attirer, recruter et retenir les jeunes talents. Ce contexte de guerre des talents a déstabilisé et bousculé les entreprises qui doivent s'adapter. La rémunération demeure un fort levier d'attractivité et de rétention pour ces nouvelles générations, qui ont revu leurs prétentions salariales à la hausse, mais ce n'est pas le seul levier pour elles. Au-delà de la rémunération, les entreprises doivent être plus flexibles et offrir une meilleure expérience collaborateur pour permettre aux jeunes talents et aux leaders de demain de s'épanouir et de se développer », explique Radia Rafil, Rewards Data Intelligence Lead Consultant au sein de WTW.

Méthodologie : Enquête Jeunes Diplômés. Panel 2022

L'enquête Jeunes Diplômés 2022 de WTW repose sur une base de données de plus de 5 500 jeunes embauchés au sein d'un panel de 44 entreprises issues de l'industrie, de l'high-tech, des services financiers, de l'énergie, du luxe, du pharmaceutique...


Emploi Santé


Trouver un emploi CDD, CDI ou en Intérim dans le secteur des la santé, des services à la personne, du Medico Social ou du Sanitaire et Social : des centaines d'offres d'emploi dans ce secteur !


RUBRIQUES