Etude de médecine, quelle PACES demain ?


La vision du ministère se précise
Etude de médecine,  quelle PACES demain ?

Le lundi 30 Octobre 2017 le ministère de l'éducation faisit une série d'annonces sur son Plan étudiants et la réforme du système d'orientation post bac. Voici ce qui a été évoqué sur le sujet des études de médecine et le fameux concours PACES.

Y a-t-il des modifications pour l'admission en PACES ?


Comme les autres filières, les PACES afficheront leurs attendus afin de permettre aux candidats de mieux anticiper les particularités et les exigences spécifiques de la filière. Un MOOC national de connaissance des métiers de la santé et de présentation de la formation en PACES sera disponible. Les candidats pourront joindre à leur dossier le certificat électronique attestant le fait qu'ils ont suivi cette formation.

Aucun autre changement ne sera apporté aux modalités d'admission en 2018.


Quelle PACES demain ?


Les expérimentations d'alternatives à la PACES (première année commune aux études de santé) se poursuivront en 2018.
Ces nouveaux dispositifs permettront :

  • de mettre en place des cursus pluridisciplinaires communs aux études de santé qui prépareront également à une licence ;
  • d'introduire plus de diversité dans les critères utilisés pour sélectionner les étudiants de médecine ;
  • d'ouvrir des modes d'accès aux études de santé non seulement en fin de première année de licence mais aussi à des stades plus avancés du cursus.


Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation réalisera dans le courant de l'année 2018 une évaluation des expérimentations d'ores et déjà engagées.
Le résultat de cette évaluation sera présenté au Parlement dans le courant de l'année 2018. Il permettra de proposer les modifications législatives intégrant dans le droit commun les modalités qui auront fait la preuve de leur pertinence.

Quelles capacités d'accueil pour les PACES ?


Parce qu'elles reposent actuellement sur le principe d'une sélection forte en fin de première année, les PACES fonctionnent selon un modèle singulier. Celui-ci a commencé à évoluer au travers des expérimentations précitées, qui demeurent encore minoritaires.

À court terme, compte tenu de ce modèle particulier, le gouvernement souhaite garantir la capacité de chaque étudiant à s'engager dans une première année de PACES. Les dispositions nécessaires seront prises, notamment en renforçant les capacités d'accueil.

 Publié le 08 novembre 2017

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Formation Initiale

Formation Initiale

Rechercher et Trouver un formation permettant de s'orienter vers les métiers de la santé, du social et des services à la personne

FERMER