Politique d'investissement du CHU de Toulouse


Présentation du nouvel hôpital Pierre-Paul Riquet - Site de Purpan.
Politique d'investissement du CHU de Toulouse



En 2014, avec l'ouverture de l'hôpital Pierre-Paul Riquet et de l'Institut Universitaire du Cancer de Toulouse Oncopole, le CHU de Toulouse exprime clairement sa volonté de faire encore progresser l'institution au service des personnes soignées et de leurs proches.


Réussir un hôpital du XXIe siècle au service des personnes soignées

Depuis de nombreuses années, le CHU de Toulouse mène une politique ambitieuse d'investissement autour de plusieurs objectifs :

  • proposer une offre moderne de soins intégrant qualité et confort pour les personnes soignées, leur famille et des conditions de travail améliorées pour les personnels ;
  • spécialiser les différents sites hospitaliers du CHU en regroupant et réorganisant les activités ;
  • créer des plateaux techniques (blocs opératoires, radiologie, unité de soins critiques) à la pointe de la modernité ;
  • intégrer la recherche sur les sites hospitaliers au plus près des soins afin de faire bénéficier les malades des dernières innovations et avancées médicales, dans les meilleurs délais.


Cette politique volontariste de modernisation permettant de proposer les meilleurs soins aux personnes qui font confiance au CHU de Toulouse, s'est traduite concrètement sur chaque site hospitalier.

  • Hôpital Garonne

    Il accueille depuis 2010 l'ensemble des acteurs de gériatrie permettant ainsi une meilleure prise en charge de nos aînés et des conditions modernisées pour le personnel de santé.

  • Bâtiment h3 à Rangueil

    Ouvert en 2011, il dote le site d'un important plateau technique (blocs opératoires, réanimation, service des grands brûlés). D'autres programmes de rénovation vont être conduits jusqu'en 2017 afin de poursuivre la modernisation du site et d'y regrouper l'ensemble de l'activité du pôle digestif.

  • Nouvel Hôpital de Psychiatrie à Purpan

    Après l'ouverture en 1998 de l'hôpital des Enfants et en 2003 de l'hôpital Femme-Mère-Couple Paule de Viguier, c'est au tour de la psychiatrie d'emménager dans un nouveau bâtiment en 2013.

  • Hôpital Pierre-Paul Riquet

    En 2014, après 5 ans de travaux, cette nouvelle structure prend vie.
    L'hôpital Pierre-Paul Riquet a été l'un des plus importants chantiers hospitaliers en France de ces dernières années avec une superficie de 85 000 m² et 600 lits et places.

    La réunion de nombreux services de soins et d'équipements techniques, jusqu'ici dispersés, va considérablement améliorer le service aux personnes soignées. Ainsi, trois pôles cliniques sont regroupés à Pierre-Paul Riquet :

    • le pôle Institut Locomoteur, qui regroupe les spécialités de chirurgie orthopédique et traumatologique, ainsi que la rhumatologie ;
    • le pôle Neurosciences, autour des spécialités de neurologie et de neurochirurgie ;
    • le pôle Céphalique, qui réunit l'oto-rhino-laryngologie (ORL), l'ophtalmologie et la chirurgie maxillo-faciale.

    Une unité pédiatrique médico-chirurgicale dédiée, permettra en outre d'organiser la prise en charge spécifique des enfants en matière de neurologie, de neurochirurgie, de chirurgie maxillo-faciale, d'ophtalmologie et d'oto-rhino-laryngologie.

    Le coeur de ce bâtiment est un plateau technique à la pointe de la modernité, permettant de répondre à l'ensemble des besoins des pôles cliniques :
    • un bloc opératoire de 25 salles d'opération

    • un plateau mutualisé d'anesthésie-réanimation :
      - 57 lits de soins critiques pour l'ensemble des 3 pôles
      - 20 places dans l'unité de chirurgie ambulatoire
      - 52 places de surveillance post-interventionnelle (SSPI ou salles de réveil)

    • un secteur de radiologie regroupant l'ensemble des activités (imagerie conventionnelle, imagerie d'urgences, imagerie interventionnelle, échographie, IRM, scanners, gammas caméras).

    Un soin tout particulier a été apporté à la fonctionnalité, à l'ergonomie et à la qualité de l'hôtellerie de ce nouvel ensemble.
    L'hôpital Pierre-Paul Riquet améliorera considérablement les conditions d'accueil et d'hospitalisation des personnes soignées : plus de 80% de chambres individuelles (contre 50% aujourd'hui), fonctionnelles et confortables, bénéficiant d'un éclairage naturel et d'une salle de bain complète.
    Pour compléter ce dispositif, une attention accrue a été portée à l'offre de prestations d'accueil et de confort (télévision, cafétéria...).

    À la fin du premier semestre 2015, le bâtiment Urgences, Réanimation, Médecine (URM) viendra finaliser la structure du nouveau site hospitalier de Purpan dont le centre de gravité sera désormais situé autour de la ligne de Tramway T1 et de l'allée Jean Dausset.
    La rénovation urbaine du site permettra de repenser l'accessibilité, le stationnement et la fonctionnalité des espaces publics et son insertion dans la ville.


L'hôpital Pierre-Paul Riquet en chiffres

  • 600 lits et places
  • Plus de 2 000 professionnels
  • Montant des travaux : 328 M €
  • Équipements : 40 M €
  • Surface: 85 779 m²
  • Emprise au sol : 217 m x 98 m
  • 250 000 m3 de terre excavées
  • 51 000 m3 de béton
  • 14 000 m² de surfaces vitrées
  • 14 000 m² de bardage
  • 260 000 m² de cloisons
  • 7 000 portes de locaux
  • 46 000 m linéaires de gaines


Un équipement à la pointe de la modernité

  • 19 millions d'€ pour le matériel biomédical (blocs opératoires, imagerie, explorations fonctionnelles...)
  • 8 millions d'€ pour l'informatique (full wifi, dictée numérique, innovations logicielles...)
  • 11 millions d'€ pour l'équipement hôtelier et logistique (transports automatisés lourds, système double bac, distributeurs automatiques de vêtements, pneumatique...)



Journée Portes ouvertes le 5 avril 2014

Après 5 ans de travaux, l'hôpital Pierre-Paul Riquet ouvre ses portes au public.

Cette structure de soins, à la pointe de la technologie du XXIe siècle, sera ouverte au public le samedi 5 avril 2014 :

  • visites guidées en continue de 10h à 16h,
  • stands d'information,
  • nombreuses animations.

Cette journée portes ouvertes est une occasion unique de découvrir ce nouveau lieu de soins et d'activités avant l'installation des services et l'arrivée des premiers patients.

Pour plus d'informations

  • http://www.chu-toulouse.fr/venez-decouvrir-le-nouvel-hopital




Hôpital Pierre-Paul Riquet : présentation des différents pôles

Hôpital Pierre-Paul Riquet : présentation des différents pôles





PRÉSENTATION DES DIFFERENTS PÔLES


LE PÔLE INSTITUT LOCOMOTEUR

SPÉCIALITÉS

  • Chirurgie Orthopédique et Traumatologique
  • Rhumatologie


L’Institut de l’appareil locomoteur prend en charge l’ensemble des pathologies rhumatologiques, orthopédiques et traumatologiques des membres.

L’activité chirurgicale se décline en urgences traumatologiques, « urgences mains » (SOS-Mains) et gérontotraumatologie.
L’activité programmée d’orthopédie s’effectue en hospitalisation conventionnelle et ambulatoire.

Le regroupement sur l’hôpital Pierre-Paul Riquet de ces spécialités va permettre d’améliorer l’offre de soin en renforçant l’organisation de l’activité non programmée par la création de blocs d’urgence dédiés et de lits d’aval.

Le pôle ILM assure une activité de cancérologie dans le cadre de l’Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT).
Il est particulièrement impliqué dans la prise en charge des tumeurs osseuses et non osseuses des membres, bénignes et malignes.
Il a créé un réseau de prise en charge des métastases osseuses en lien avec les services hospitaliers, l’Oncopole et les équipes de lutte contre la douleur.

Le service de rhumatologie va poursuivre son travail dans le domaine des rhumatismes inflammatoires, le traitement des maladies auto-immunes à expression articulaire.
Il met en place une nouvelle activité dans la prise en charge des pathologies complexes du rachis en lien avec les services de radiologie, neurochirurgie et le centre anti-douleur.

MODES DE PRISE EN CHARGE INNOVANTS

  • Meilleure organisation face à l’urgence.
  • Meilleure visibilité des activités de recours : SOS mains, le Centre inter-régional de référence pour les infections ostéo-articulaires complexes, tumeurs des membres.
  • Meilleures organisations des consultations multidisciplinaires.
  • Développement de la chirurgie ambulatoire.


CHIFFRES-CLÉS

  • Lits et places : 220
  • Ressources humaines : 397 ETP (Équivalent temps plein)
  • Nombre de salles de blocs opératoires : 8



LE PÔLE NEUROSCIENCES

SPÉCIALITÉS

  • Neurologie
  • Neurochirurgie
  • Médecine physique et rééducation


Le Pôle Neurosciences regroupe trois disciplines :

  • La neurologie traite les accidents vasculaires cérébraux (AVC) dans l’unité régionale neurovasculaire (UNV), les maladies dites neuro-dégénératives, les maladies neuro-inflammatoires, l’épilepsie, les maladies cancéreuses, les maladies des nerfs et des muscles (myopathies), mais aussi les troubles de la cognition et du langage, les troubles du sommeil et les céphalées, les migraines en particulier.

    L’exploration approfondie de certaines de ces affections justifie l’utilisation d’examens complémentaires du fonctionnement du système nerveux regroupés dans les explorations neurophysiologiques.

    Certaines maladies complexes et rares sont prises en charge dans les Centres de référence pour la région.

  • La Neurochirurgie traite en urgence les traumatismes crâniens, de la colonne vertébrale et la moelle épinière. Elle bénéficie pour cela d’un secteur de réanimation et surveillance continue.

    Elle prend en charge les maladies qui justifient un geste neurochirurgical : certaines maladies neuro-vasculaires, les tumeurs cérébrales et de la moelle épinière, les maladies de la colonne vertébrale qui ont un retentissement sur les nerfs (comme la sciatique) et la moelle épinière.
    Elle développe également une chirurgie destinée à améliorer les fonctions neurologiques dite neurochirurgie fonctionnelle.
    Elle intègre le Centre d’évaluation et de traitement de la douleur (CETD).

    Zoom sur l'Unité Neurovasculaire (UNV)
    Service d’urgences spécialisé qui prend en charge les accidents vasculaires cérébraux.

  • La médecine physique et rééducation spécialisée en neurologie prend en charge les déficiences fonctionnelles consécutives à ces maladies et plus globalement le handicap qui en résulte.
    Encore localisée sur le site de Rangueil, elle rejoindra ultérieurement le site de Purpan.


MODES DE PRISE EN CHARGE INNOVANTS

  • Plateau technique regroupant les moyens les plus modernes d’exploration du système nerveux (imagerie, explorations neurophysiologiques, blocs opératoires, soins critiques mutualisés).

  • Accueil direct des urgences neurologiques (AVC) et neurochirurgicales (une des plus importantes UNV de France).

  • Réseau de télémédecine régional permettant d’apporter une expertise de recours sans délai.

  • Collaborations de recherche avec le Centre d’investigations cliniques (CIC) et l’Institut des sciences du cerveau de Toulouse (ISCT) dans le cadre d’une recherche translationnelle destinée à faire bénéficier rapidement la population des innovations thérapeutiques.


CHIFFRES-CLÉS

  • Lits et places : 239 lits et 20 places dont :
    - Réanimation neurochirurgicale : 16 lits
    - Surveillance continue : 6 lits
    - Soins intensifs urgences neurovasculaires :  16 lits

  • Ressources humaines : 496 ETP

  • Nombre de salles de consultations : 20

  • Nombre de salles de blocs opératoires : 4



LE PÔLE CÉPHALIQUE

SPÉCIALITÉS

  • Oto-rhino-laryngologie (ORL)
  • Ophtalmologie
  • Chirurgie maxillo-faciale


Le pôle Céphalique se compose de 3 spécialités réparties en 3 services avec 58 lits au total dont 13 lits en oto-rhino-laryngologie, 26 lits en ophtalmologie et 19 lits en chirurgie maxillo-faciale.

Le pôle Céphalique prend en charge les pathologies suivantes :

  • En Ophtalmologie : chirurgie de la cataracte, greffe de cornée, kératocône, chirurgie de la myopie, de l’astigmatisme et de la presbytie, chirurgie de la rétine (décollement de la rétine, macula, diabète) , uvéite et neuro-ophtalmologie, DMLA, photo-coagulation au laser, glaucome, strabisme, chirurgie des paupières.

  • En Chirurgie maxillo-faciale et plastique de la face : traumatologie et séquelles, pathologie tumorale bucco-faciale, chirurgie orale et implantologie, chirurgie orthognathique et esthétique, articulations temporo-mandibulaires et glandes salivaires.

  • En oto-rhino-laryngologie, le service prend en charge les pathologies otologiques et otoneurologiques de l’adulte, et l’ensemble des pathologies d’oto-rhino-laryngologie de l’enfant : vertiges, surdité, urgences sensorielles (paralysies faciales, vertiges, surdités brusques), implants cochléaires, ORL gériatrique et pédiatrique, explorations fonctionnelles ORL, acouphènes, réhabilitation faciale.

    L’activité de ce pôle est marquée par l’important volume des consultations, des explorations fonctionnelles ainsi que la forte activité de chirurgie ambulatoire.

    Ces services prennent en charge les adultes mais également les enfants qui bénéficient d’une unité pédiatrique dédiée au sein de l’hôpital Pierre-Paul Riquet en lien avec le pôle Enfant.


MODES DE PRISE EN CHARGE INNOVANTS

  • Hospitalisation ambulatoire.
  • Consultations pluri-disciplinaires.
  • Unité d’hospitalisation pédiatrique mutualisée.
  • Explorations fonctionnelles.
  • Radiologie maxillo-faciale.
  • Centre de référence national du kératocône.
  • Plateau technique de lasers.
  • Unité spécifique d’accueil des urgences d’ophtalmologie, chirurgie du décollement de la rétine 24h/24.
  • Unité d’accueil des urgences en oto-rhino-laryngologie.


CHIFFRES CLÉS

  • Lits et places : 58

  • Ressources humaines : 165 ETP

  • Nombre de salles de consultations :
    - Ophtalmologie :18 postes
    - Maxillo-facial :10 postes
    - ORL : 9 postes

  • Nombre de salles de blocs opératoires :
    8 salles au 1er étage
    - ORL : 2 blocs
    - Chirurgie Maxillo-faciale : 3 blocs
    - Ophtalmologie : 3 salles
    1 salle au 5e étage dédiée aux petits gestes d’ophtalmologie



L’UNITÉ PÉDIATRIQUE NEURO-CÉPHALIQUE (PÔLE ENFANTS)

SPÉCIALITÉS

  • Oto-rhino-laryngologie (ORL)
  • Ophtalmologie
  • Neurochirurgie
  • Neurologie
  • Chirurgie maxillo-faciale


Le pôle Enfants du CHU de Toulouse regroupe plusieurs spécialités médicales réparties sur différentes unités pédiatriques situées au sein de l’hôpital des Enfants.
Afin d’organiser une prise en charge pédiatrique spécifique pour les enfants relevant des disciplines de neurologie, neurochirurgie, ophtalmologie, chirurgie maxillo-faciale et d’oto-rhino-laryngologie, une unité pédiatrique médico-chirurgicale dédiée est créée au sein de l’hôpital Pierre-Paul Riquet.

Cette unité répond à la volonté d’accueillir les enfants soignés dans une structure qui leur est totalement dédiée à proximité immédiate des spécialités et du plateau technique de l’hôpital Pierre-Paul Riquet mais aussi en lien direct avec les compétences des professionnels de l’hôpital des Enfants.

Les locaux de cette unité ont fait l’objet d’une adaptation spécifique à l’environnement pédiatique.

MODES DE PRISE EN CHARGE INNOVANTS

Regroupement des enfants pris en charge par les chirurgiens des spécialités neurocéphaliques au sein d’une unité pédiatrique dédiée :

  • 10 places d’hôpital de jour, regroupant les hospitalisations de jour de neurologie et plus marginalement les hospitalisations de jour liées aux troubles de la déglutition.

  • 5 places de chirurgie ambulatoire, accueillant les enfants hospitalisés en ambulatoire pour une chirurgie relevant des disciplines de neurochirurgie, chirurgie maxillo-faciale, oto-rhino-laryngologie et ophtalmologie, ou pour une IRM sous anesthésie générale.

  • 10 lits d’hospitalisation traditionnelle, pour les enfants hospitalisés de manière complète pour la chirurgie relevant des disciplines de neurochirurgie, chirurgie maxillo-faciale, oto-rhino-laryngologie et ophtalmologie, ou une IRM sous anesthésie générale.

  • Utilisation si nécessaire (urgences, soins critiques...) du plateau technique de l’hôpital des Enfants relié à l’hôpital Pierre-Paul Riquet grâce à une galerie dédiée.


CHIFFRES-CLÉS

  • Lits et places : 25
  • Ressources humaines : 27 ETP
  • Nombre de chambres d’hospitalisation traditionnelle : 9 dont 1 à 2 lits
  • Nombre de chambres Hôpital de Jour et ambulatoire : 12 dont 3 à 2 lits



LE PÔLE IMAGERIE MÉDICALE

Les services du pôle imagerie médicale ont pour vocation la réalisation d’actes d’imagerie diagnostique et interventionnelle.
Ils assurent la prise en charge des patients hospitalisés, admis en urgence et adressés en externe par les médecins de ville.

Le pôle Imagerie regroupe au sein d’un plateau technique de dernière génération, l’ensemble des modalités d’imagerie médicale : IRM, scanner, échographie, radiologie conventionnelle et médecine nucléaire.

Le pôle Imagerie est doté d’un système informatique de gestion d’activité facilitant le suivi des patients et d’un système de diffusion des images en réseau avec un archivage en ligne de tous les examens.

MODES DE PRISE EN CHARGE INNOVANTS

Le plateau technique d’imagerie médicale bénéficie des techniques les plus modernes et d’un matériel haut de gamme avec notamment :

  • IRM 3 Tesla, permettant la prise en charge de l’accident vasculaire cérébral (AVC) au sein de l’unité neurovasculaire (UNV voir pôle neurosciences).
    Ce parcours rapide sera signalé sous l’appellation « Urgences AVC ».

  • Le système EOS permettant une radiographie du corps entier avec une réduction considérable des doses de rayons X (10 fois moins que la radiologie conventionnelle). Le nouveau système de radiographie permet pour la première fois une étude du corps entier, debout, de face, de profil et en trois dimensions, utile notamment chez l’enfant.

  • Un scanner haute définition doté des dernières évolutions en termes de reconstruction d’images permettant une réduction des doses de rayons X au patient (2 fois moins).

  • Une gamma caméra hybride couplée à un scanner doté d’une sensibilité accrue, permettant le raccourcissement de la durée des examens et une utilisation réduite de produits radio-pharmaceutiques.

  • Un accès au Cone Beam, nouvelle technique à mi-chemin entre le panoramique dentaire et le scanner, présentant plus de précision, une possibilité de reconstruction numérique en 3D avec une réduction des doses de rayons X au patient (5 fois moins).


CHIFFRES-CLÉS

  • Ressources humaines : 130 ETP

  • Plateau technique spécialisé :
    - 3 salles de radiologie numérique
    - 1 système EOS corps entier
    - 2 salles d’imagerie vasculaire interventionnelle
    - 3 IRM (dont 2 IRM 3 Tesla)
    - 1 scanner corps entier haute définition
    - 2 salles d’échographie
    - 1 gamma caméra hybride (scintigraphie 3D couplée au scanner à rayons X)
    - 2 salles de radiologie numérique (consultation de traumatologie)



LE PÔLE BLOCS OPÉRATOIRES

Le pôle des blocs opératoires assure la gestion transversale des blocs opératoires et en supervise le fonctionnement et la régulation des activités et des moyens.

Le fonctionnement de cette structure se fait en conformité avec la charte des blocs rédigée après concertation avec les différentes catégories d’utilisateurs et en conformité avec la réglementation existante.

Les différentes disciplines chirurgicales présentes dans les blocs sont celles traitées sur l’hôpital Pierre-Paul Riquet ; sans oublier 2 salles dédiées à l’imagerie interventionnelle et 3 pour les urgences.

MODES DE PRISE EN CHARGE INNOVANTS

  • La structure pluridisciplinaire permet la mise en commun de compétences médicales et paramédicales complémentaires, notamment dans le cadre de l’urgence traumatique (Trauma center), de la cancérologie neuro-céphalique ou de de la réhabilitation neuro-sensorielle, motrice périphérique et céphalique.

  • Les spécialités neuro-céphaliques (neurochirurgie, ophtalmologie, oto-rhino-laryngologie et chirurgie maxillo-faciale) ont la possibilité de réaliser dans leurs blocs des interventions sur de jeunes enfants, hospitalisés dans une unité dédiée bénéficiant ainsi du plateau technique spécialisé.

  • L’intégration au sein des blocs opératoires de deux salles d’imagerie interventionnelle est évidemment de nature à renforcer la rapidité et l’efficacité de la prise en charge de patients relevant de ces techniques spécialisées, notamment dans le cadre de l’unité neurovasculaire (UNV) et de l’urgence traumatique.

  • La proximité immédiate d’une vaste structure d’hospitalisation ambulatoire (au même étage que les blocs) est également de nature à favoriser ce mode de prise en charge dans les disciplines où existe un réel potentiel de développement.


CHIFFRES-CLÉS

25 salles d'opération au total :

  • Chirurgie orthopédique et traumatologique : 8 salles
  • Neurochirurgie : 4 salles
  • Ophtalmologie : 3 salles
  • Chirurgie maxillo-faciale : 3 salles
  • Activité non programmée et urgences : 3 salles
  • Imagerie interventionnelle : 2 salles
  • ORL : 2 salles



LE PÔLE ANESTHÉSIE RÉANIMATION

Les équipes du pôle anesthésie réanimation sont organisées en trois équipes spécialisées dans les domaines des chirurgies céphaliques, orthopédiques, et neurochirurgicales.
Le champ d’action couvre notamment l’activité d’anesthésie et de chirurgie ambulatoire, le déchocage en urgence et toute chirurgie urgente, la réanimation neurochirurgicale, la prise en charge médicale péri-opératoire.

LISTE DES PATHOLOGIES PRISES EN CHARGE

  • Chirurgie maxillo-faciale, ophtalmologique et oto-rhino-laryngologie.
  • Chirurgie orthopédique et traumatologique (adulte).
  • Neurochirurgie et neuroradiologie interventionnelle (adulte et pédiatrique).
  • Unité de déchocage (accueil des polytraumatisés).
  • Réanimation neurochirurgicale (traumatismes crâniens et médullaires, accidents vasculaires cérébraux…).
  • Anesthésie et chirurgie ambulatoire.
  • Douleur aiguë et prévention de la douleur chronique.


MODES DE PRISE EN CHARGE INNOVANTS

  • Prise en charge multidisciplinaire des polytraumatisés.
  • Prise en charge multidisciplinaire des atteintes cérébrales adultes et pédiatriques.
  • Regroupement des moyens de réanimation et de soins critiques.
  • Prise en charge spécifiquedes activités programmées et des interventions en urgences 24h/24.
  • Plateau de consultations mutualisées d’anesthésie.


ZOOM : Chirurgie ambulatoire

Le patient est opéré dans la journée et rentre chez lui le soir.
Ce mode de prise en charge répond de plus en plus à une demande des patients et s’accompagne d’un dispositif de suivi à domicile.





Hôpital Pierre-Paul Riquet : recherche et enseignement

Hôpital Pierre-Paul Riquet : recherche et enseignement




La recherche au sein de l’hôpital Pierre-Paul Riquet

La mission de recherche et d’innovation du CHU fait partie intégrante à la fois de son activité quotidienne et de sa stratégie pour l’avenir.

Elle est menée en collaboration étroite avec les facultés et les organismes de recherche que sont principalement l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS).
Les équipes du CHU mènent également de nombreux projets avec les entreprises du médicament et du dispositif médical, les associations et les autres centres hospitaliers.

Le Centre d’investigation clinique (CIC) Toulouse 1436

Le CIC de Toulouse, créé en 1994 sous la double tutelle CHU / Inserm, est entièrement dédié à la recherche clinique.

Sa mission est de faciliter le développement et le rayonnement de la recherche clinique impliquant des patients et/ou des sujets sains.

Il a aussi pour objectif de favoriser les interactions entre la recherche fondamentale et la recherche clinique.
Il apporte une contribution professionnalisée pour une recherche académique ou industrielle, dans des thèmes et domaines variés (physiologie, physiopathologie, génétique, recherche thérapeutique, épidémiologie …).

Le CIC Toulouse 1436 est placé sous la responsabilité du Pr. Olivier Rascol (coordonnateur) et du Dr Claire Thalamas (médecin délégué).

Il est composé de deux modules :

  • Le module plurithématique avec 3 axes majeurs :
    - Neurosciences et Psychiatrie (co-responsables : Olivier Rascol et Jérémie Pariente) ;
    - Cardio-métabolique (co-responsables : Atul Pathak et Pierre Gourdy) ;
    - Pédiatrie (responsable : Jean-Pierre Salles).

  • Le module biothérapie (responsable : Louis Buscail, médecin délégué : Jérôme Roncalli).
    Le CIC conduit, en fonction des demandes, des études dans d’autres thématiques.


Le CIC offre les prestations suivantes :

  • Conception, montage, coordination (études multicentriques, PHRC...) et suivi des projets de recherche clinique.

  • Réalisation des protocoles avec accueil des sujets (volontaires sains et patients) et conduites des investigations (consultations, hospitalisations de jour et conventionnelles en fonction des besoins des études) par une équipe dédiée et formée à la recherche clinique.

  • Soutien logistique ponctuel pour des études réalisées en dehors des locaux du CIC.
    Toutes les activités du CIC sont réalisées dans le cadre d’une démarche qualité conformément aux bonnes pratiques cliniques. Pour les aspects méthodologiques, financiers, règlementaires et logistiques, le CIC travaille en lien étroit avec les promoteurs et les services compétents des tutelles (CHU / Inserm).
    Le CIC est rattaché au pôle Santé-Société, Réadaptation.


CHIFFRES CLÉS

  • 500 m² de plateau technique
  • 5 lits d’investigation (8 à terme)
  • 30 professionnels
  • Plus de 70 protocoles en cours et 400 sujets accueillis par an




L’enseignement

Partenaire des facultés de médecine, d’odontologie et de pharmacie (Université Paul Sabatier) le CHU concourt à l’enseignement universitaire et post-universitaire, à la formation des praticiens hospitaliers et non hospitaliers.
Il assure également la mission d’enseignement initial et de formation continue vis-à-vis des professionnels de santé.

Un centre d’enseignement et de congrès à l’hôpital Pierre-Paul Riquet

Une des particularités de l’hôpital Pierre-Paul Riquet est de permettre les activités d’enseignement au plus près du soin.
Il abrite un centre d’enseignement et de congrès de 345 places ainsi que des salles de cours destinées à la formation des médecins dans le cadre de la faculté de médecine de Toulouse-Purpan.

À la Cartoucherie, un pôle d’excellence de formation aux métiers de la santé

À proximité du site de Purpan, la Région Midi-Pyrénées et le CHU de Toulouse ont fait le choix du futur éco-quartier de la Cartoucherie pour regrouper sur un seul campus 12 écoles de formation aux métiers de la santé.

Cette nouvelle construction neuve de 12 000 m² va permettre une proximité des deux secteurs de formation (formation initiale et continue) ainsi qu’un rassemblement des équipements et des compétences.






Hôpital Pierre-Paul Riquet : projet 2015

Hôpital Pierre-Paul Riquet : projet 2015




Le bâtiment Urgences, Réanimation, Médecines (URM)

Un complément indispensable à l’optimisation de l’hôpital Pierre-Paul Riquet

Sur le site de Purpan et directement relié à l’hôpital Pierre-Paul Riquet, un bâtiment de 30 000 m² accueillera dès la fin du premier semestre 2015 les activités d’urgences, de réanimation et de médecines.

Il sera articulé sur 5 niveaux :

  • Rez-de-chaussée : accueil général hôpital Pierre-Paul Riquet-URM, médecine hyperbare

  • 1er étage : réanimation, surveillance continue, urgences et urgences psychiatriques

  • 2e étage: unité d’hospitalisation de courte durée (UHCD), UHCD psychiatrique

  • 3e étage : consultations et hôpitaux de jour

  • 3e et 4e étage : unités d’hospitalisation traditionnelles du pôle des spécialités médicales (service des maladies infectieuses et tropicales, médecine interne, service post-urgences médicales)


Des passerelles ouvertes au public ou réservées aux circulations médicales permettront une communication directe avec l’hôpital Pierre-Paul Riquet.

Ce bâtiment est essentiel à l’optimisation de la nouvelle organisation médicale engagée avec l’hôpital Pierre-Paul Riquet.



En savoir plus Publié le 29 mars 2014

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Emploi

Emploi

Trouver un emploi CDD, CDI ou en Intérim dans le secteur des la santé, des services à la personne, du Medico Social ou du Sanitaire et Social : des centaines d'offres d'emploi dans ce secteur !

FERMER