Infirmier en intérim : avantages et inconvénients


L'intérim permet de travailler quand on le souhaite et surtout où on le désire. Mais il y a aussi de nombreux inconvénients à prendre en compte avant d'opter pour ce mode de travail. Emploi Formation Santé fait le point sur le travail d'infirmier en intérim.
Infirmier en intérim : avantages et inconvénients
  • Des avantages indéniables

La plupart des agences d'intérim proposent de travailler partout en France, notamment grâce aux nombreuses succursales, il est possible de trouver facilement un emploi près de chez vous. Le travail en intérim vous permet de choisir les plages horaires durant lesquelles vous souhaitez travailler ainsi que les jours, vous pouvez trouver un poste facilement dans votre spécialité et dans le service dans lequel vous souhaitez travailler, et vous décidez de la durée de votre engagement. Parmi les avantages, on peut cependant noter :

- la chance d'obtenir des références professionnelles supplémentaires

- la rencontre de nombreux collègues

- la possibilité de travailler dans des services et conditions variés

- la possibilité de se former via des formations payées par l'entreprise et/ou l'agence

- un salaire très attrayant puisque vous touchez 21% de salaire supplémentaire

- la possibilité d'avoir un programme de fidélisation incluant mutuelle, RCP ainsi que de nombreux avantages suivant la société qui vous embauche

  • Des inconvénients à prendre en compte

Comme tout travail et tout choix, il existe des inconvénients qui peuvent, ou non, empêcher une personne de pratiquer en intérim, à commencer par les horaires de travail qui peuvent être très contraignants en fonction de votre mode de vie. Mais parmi les inconvénients principaux, on peut relever :

- la fatigue due aux changements réguliers et aux trajets parfois longs pour se rendre au travail

- la disponibilité permanente que demande le travail en intérim

- la nécessité d'adaptation pour le changement de poste et d'environnement régulier

- la non sécurité de l'emploi qui peut vous amener à ne pas travailler durant plusieurs mois

- la connotation de l'intérimaire parfois difficile à accepter

  • Les démarches pour devenir infirmier en intérim

Pour travailler comme infirmier en intérim, il faut commencer par s'inscrire gratuitement dans une agence intérim. Sachez que même en temps qu'intérimaire, vous avez droit à une protection sociale. Trouvez l'agence d'intérim près de chez vous (vous pouvez vous inscrire dans plusieurs agences si vous le souhaitez), remplissez le questionnaire demandé sur votre expérience professionnelle (soyez honnête, ne l'étoffez pas car cela peut très facilement se savoir) et fournissez les pièces jointes utiles à votre dossier (photocopie du diplôme, pièce d'identité, carte de sécurité sociale, certificat de travail et/ou CV). Il est également possible de programmer, avec l'agence d'intérim, un plan de formation dans le cas où vous souhaiteriez élargir votre palette de compétences. Des stages peuvent aussi vous être proposé auprès d'organismes spécialisés. Lorsque vous acceptez une mission, vous devez vous soumettre à une visite médicale d'embauche durant laquelle un certificat d'aptitude vous sera remis et que vous devrez donner à l'agence d'intérim. Attention : vous devez impérativement vous inscrire sur les listes départementales (publiques ou privées) selon le décret n° 93-221 du 16 février 1993 relatif aux règles professionnelles des infirmiers et infirmières.

En savoir plus Publié le 12 novembre 2014

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Emploi

Emploi

Trouver un emploi CDD, CDI ou en Intérim dans le secteur des la santé, des services à la personne, du Medico Social ou du Sanitaire et Social : des centaines d'offres d'emploi dans ce secteur !

FERMER