2500 emplois à pourvoir sur les 6 prochains mois dans le secteur des maisons de retraite privées


Le SYNERPA, 1er syndicat professionnel du secteur en France annonce que les 1800 maisons de retraites adhérentes veulent recruter 2500 personnes
2500 emplois à pourvoir sur les 6 prochains mois dans le secteur des maisons de retraite privées

Les 1 800 entreprises adhérentes du SYNERPA, 1er syndicat national des maisons de retraite privées en France, veulent recruter 2 500 personnes sur les 6 prochains mois. Les postes sont ouverts à tous les niveaux de qualification et quelle que soit la formation des personnes intéressées.

La Déléguée Générale du SYNERPA, Florence Arnaiz-Maumé, confirme : « Le secteur des maisons de retraites privées recrute 8 000 à 10 000 personnes par an, toutes filières confondues : des cuisiniers aux aides-soignants, des auxiliaires de vie aux cadres… Au cours des 6 prochains mois, nos adhérents vont recruter 2 500 personnes ». Pour en savoir plus, sur Twitter : #2500emploisasaisir.

Le SYNERPA sera d’ailleurs présent à Paramédical – salon pour l’emploi des personnels paramédicaux, qui se tient le 13 Février 2013 à Paris, Espace Champerret – pour proposer plus de 1 300 offres d’emploi sur la filière soin (infirmiers/ères, aides-soignants/es, auxiliaires de vie sociale et aides médico-psychologiques). Sont également disponibles des postes de médecins coordonnateurs / de psychologues / d’ergothérapeutes / psychomotriciens / kinésithérapeutes, ainsi que de directeurs/trices d’établissement. Les offres, visibles au salon sur la « plateforme Métiers du grand âge », stand A6, Hall C, où le SYNERPA sera présent avec 8 grands groupes de maisons de retraites privées, s’adressent tant aux jeunes entrants qu’aux personnes qui veulent se tourner vers la filière du grand âge.

 

 

Les adhérents du SYNERPA investissent 80 millions d’euros dans la formation chaque année, plus 26 millions d’euros dans l’apprentissage

La formation du personnel est un élément clé pour les opérateurs de maisons de retraite privées : chaque année, 62% des salariés du secteur partent en formation. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir un haut niveau d’étude pour se faire embaucher. Les emplois proposés sont des postes évolutifs. Le secteur du grand âge est l’un des rares à offrir aux soignants la possibilité de faire du management d’équipe et d’évoluer vers de l’encadrement. « Il est tout à fait possible pour un/e aide-soignant/e de devenir infirmier/ère, et pour un/e infirmier/ère, de devenir directeur/trice d’établissement », ajoute Florence Arnaiz-Maumé.

En plus des 80 millions d’euros investis chaque année dans la formation par les maisons de retraite privées, 26 millions sont consacrés à l’apprentissage. Le SYNERPA souhaite par ailleurs signer une convention cadre sur la mise en œuvre des emplois d’avenir avec l’Etat. Ses adhérents s’engagent à recruter 1 000 jeunes rencontrant des difficultés d’insertion professionnelle d’ici le 31 décembre 2014. L’objectif est double : permettre à des jeunes peu qualifiés de se former à des métiers d’avenir et réduire la tension sur les métiers du grand âge.

Les postes à pourvoir en maison de retraite privée sont pour la grande majorité (84%) en CDI et à plein temps. Ils présentent l’avantage d’être pérennes sur 40 ans, non délocalisables par nature, et permettent des possibilités d’évolution de carrière intéressantes. Les métiers du secteur offrent une grande diversité d’intervention, sont riches en rapports humains et ouverts à tous les niveaux de qualification. Ils permettent en outre des possibilités de reconversion à ceux qui viendraient d’autres filières.

 

En savoir plus Publié le 12 février 2013

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Emploi

Emploi

Trouver un emploi CDD, CDI ou en Intérim dans le secteur des la santé, des services à la personne, du Medico Social ou du Sanitaire et Social : des centaines d'offres d'emploi dans ce secteur !

FERMER