Quid de la Transfusion sanguine à domicile ?


18 recommandations pour développer l'activité transfusionnelle en HAD
Quid de la Transfusion sanguine à domicile ?

La Société Française de Transfusion Sanguine (SFTS) et la Société Française de Vigilance et de Thérapeutique Transfusionnelle (SFVTT), en lien avec la Conférence nationale des Coordonnateurs Régionaux d'Hémovigilance (CNCRH), émettent 18 recommandations professionnelles pour permettre à un plus grand nombre de malades de bénéficier de transfusion à leur domicile.

La Fédération nationale des établissements d'hospitalisation à domicile (FNEHAD), la SFTS, la SFVTT et la CNCRH saluent la publication de ces recommandations, fruit de plus d'un an de travail.


L'hospitalisation à domicile (HAD) permet aux patients nécessitant des transfusions régulières d'éviter de nombreuses heures de transport, de bénéficier du confort de leur domicile tout en étant soignés dans les mêmes conditions de sécurité et de qualité des soins que dans les établissements de santé conventionnels.

La transfusion en HAD : une prise en charge encore méconnue

Possible depuis de nombreuses années dans le cadre d'une HAD, la transfusion sanguine à domicile représente pourtant en 2017 moins de 0,1% de l'activité d'HAD, soit environ 1500 patients dans l'année.

Les freins au développement de cette activité sont connus : une activité sous-financée et le besoin de recommandations professionnelles précisant le cadre d'intervention à domicile.



Une activité mieux valorisée et permettant de garantir la qualité des soins

En décembre 2017, lors des Universités d'hiver de l'HAD organisées par la FNEHAD, la Ministre des solidarités et de la santé, Agnès BUZYN, a annoncé une revalorisation des tarifs de la transfusion sanguine. Cette revalorisation est effective depuis le 1er mars 2018.

Les recommandations émises par le groupe de travail pluridisciplinaire précisent, quant à elles, les conditions de qualité et de sécurité requises pour mettre en œuvre une transfusion à domicile. Un médecin reste joignable pour intervenir à tout moment de la prise en charge (recommandations 4, 8 et 13). Les professionnels médicaux et paramédicaux susceptibles d'être impliqués dans la thérapeutique transfusionnelle sont formés et habilités par l'établissement d'HAD (recommandation n°2).

Au-delà de ces recommandations, les établissements d'HAD pourront également compter sur la mobilisation des médecins correspondants régionaux d'hémovigilance et de sécurité transfusionnelle (CRHST) au sein des ARS pour initier ou relancer la transfusion de patients à leur domicile, en lien avec l'ensemble des partenaires de la filière transfusionnelle en région.

Une évaluation à un an de ces recommandations et de leur appropriation par les acteurs est également prévue.

En savoir plus Publié le 07 mai 2018

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Actualité

Actualité

Suivez l'actualité de l'emploi et de la formation dans le secteur des métiers de le santé, du social et des SAP

FERMER